La consigne verre revient en France

Projet phare de l’association Ecoscience Provence, le Réseau Consigne a animé les 7 et 8 juin derniers les 3ème Rencontres Techniques Nationales de la Consigne.

Placées sous le signe du partage d’expérience et de l’échange, ces deux journées ont rassemblé près de 60 personnes engagées dans le retour de la Consigne verre. Autour de conférences, de tables rondes et d’ateliers rencontres, de nombreuses initiatives ont été présentées, révélant le savoir-faire technique et les innovations de ces acteurs du changement.

Cet événement a été l’occasion pour les participants venus de tout l’Hexagone, de visiter la cidrerie bretonne Coat-Albret qui a rentabilisé en un an l’achat d’une laveuse de bouteilles.

LES AVANTAGES ENVIRONNEMENTAUX ET ECONOMIQUES DE LA CONSIGNE

Matériau très résistant, le verre peut être réutilisé jusqu’à 50 fois. La consigne verre permet ainsi, grâce au nettoyage des bouteilles, d’économiser 75% d’énergie par rapport au recyclage, de réduire significativement les déchets produits et les ressources nécessaires à la fabrication. Grâce à elle, les collectivités, et indirectement les contribuables, font des économies sur la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Dans les régions où elle se développe, la consigne verre permet également de créer de nombreux emplois.

Le Réseau Consigne a été fondé en 2012, par Ecoscience Provence, la Fondation Nicolas Hulot, Zero Waste France, le SIVED (Syndicat Intercommunal pour la Valorisation et l’Elimination des Déchets dans le centre Var) et le SIAVED (Syndicat Inter-Arrondissement de Valorisation et d’Élimination des Déchets situé dans le Nord). Il regroupe aujourd’hui plus de 90 entreprises, associations, collectivités et particuliers travaillant sur le retour de la consigne en France.

Rendez-vous dans 2 ans pour les prochaines Rencontres Techniques de la consigne.

Publié le 30/06/2016, par Cindy